Les nouvelles

Politique du site

Postée par tito, modérée le Tuesday 25 May 2004 à 12:06 par tito, jibone
Le site a pour but de recencer les jeux libres, comme le veut son nom. Mais qu'est-ce qu'un jeu libre ? C'est en essayant d'y répondre que l'on tombe sur bien des problèmes (cf: la ml de nekeme).
Pour moi, un jeu libre est un jeu:
- que je peux installer et auquel je peux jouer sans rien payer
- dont le code source est à disposition, et que je peux modifier et recompiler sans contrainte

(des jeux comme UT2003 ou Quake2 sont exclus, car les données sont payantes)

Les commentaires

Attention, le Thursday 27 May 2004 à 12:42, par alexx
Attention au raccourci : libre -> gratuit
Jeux libre, le Thursday 27 May 2004 à 16:34, par nojhan
Il y a :
1) les jeux dont le logiciel est libre et dont les données sont libre,
2) les jeux dont le logiciel est libre mais pas les données,
3) les jeux dont le logiciel est propriétaire mais les données libre,
4) les jeux dont le logiciel et les données sont propriétaires.

Mais il n'y a vraiment que le 1) qui soit moralement satisfaisant pour moi...
Re: Jeux libre, le Thursday 27 May 2004 à 17:52, par Bader
amha l'art et le savoir sont deux choses différentes.
Dans le premier cas la propriété est naturelle et compréhensible dans le second je ne vois pas comment le justifier.
Un jeu est libre quand les données et le code source sont libre certes mais celà ne signifie pas que ce doit être la seule chose acceptable, en effet quand on parle de moralité il n'y a pas de subjectivité...
Bien sur des données libres sont un bien mais ce n'est pas une nécessité absolue.
En fait en y réfléchissant bien la solution serait peut être que les données soient sous licence Common Creatives http://creativecommons.org/.
Parceque l'argumentation pour que le logiciel soit libre est qu'il s'agit de savoir et que le savoir peut et doit être partagé mais celà ne peut s'appliquer à l'art dans le sens où forcer un artiste à partager ses oeuvres n'est pas une obligation morale évidente.
Re: Jeux libre, le Wednesday 02 June 2004 à 18:33, par lunacymaze
Je pense justement qu'il n'y a pas de différence entre les sources d'un programme et ses données. La différence réside dans les mentalités qui n'ont pas encore changé concernant l'art. Les gens voient les sources d'un logiciel comme un texte banal donc évident à distribuer. Au contraire, les données sont vues comme des vrais chefs d'oeuvre qui mérite d'être exposés dans des galleries d'art et être vendus à coup de dizaine de milliers d'euros... Et cela est simplement du au fait que la position de l'art est telle depuis très longtemps ! Mais ça va bouger, ça a intérêt du moins...

D'ailleurs, si on poussait le vice à fond, il faudrait même fournir les fichiers permettant de créer les données d'un jeu video, comme par exemple les fichiers gimp, ou les fichiers blender, mais ça faudra voir encore plus tard, parce que tout d'un coup ça aura du mal à passer...
Re: Re: Jeux libre, le Wednesday 02 June 2004 à 20:15, par tito
D'un autre coté, tu vas pas fournir 300M de sources permettant de créer les données, sachant que tu les trouves librement sur le net.
Tu peux aussi rendre tes sources encore plus artistiques qu'elles ne le sont déjà: style ascii-art. (cf http://ioccc.org)
Re: Re: Jeux libre, le Wednesday 02 June 2004 à 23:28, par Bader
Non, je pense qu'il vaut mieux éviter de tout mélanger. Art et Savoir sont deux choses bien différentes et même si l'on souhaite la libération de l'Art l'on ne peut pas suivre le même que l'on suit pour le Savoir, à savoir (et c'est bien le sujet) notamment que cela permet le progrès scientifique.
L'Art lui est à l'abri du progrès dans le sens où seuls les méthodes changent.
On ne peut établir une échelle de valeur artistique basée sur des faits rationnels et non sensible.
(Des oeuvres ayant des milliers d'années sont bien plus splendides que des oeuvres récentes utilisant toute les techniques modernes)
Et puis non, la position de l'art a beaucoup évolué au cours de l'Histoire.
Bien sur je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il est merveilleux de pouvoir contempler des chefs d'oeuvres (et éventuellement les utiliser) mais de là à imposer par un droit moral leur libéralisation forcée c'est un pas de trop pour moi.
Et puis si l'on y réfléchit bien l'Art reposant sur un support physique c'est déjà du logiciel libre: on peut l'utiliser et créér comme on le souhaite, modifier, copier, et partager.
Cependant avec la numérisation de l'art, une oeuvre peut être partagée sans être dégradée, donc le débat est ouvert sur la liberté de copie amha.
En réalité le débat est qu'est-ce qu'un jeu ? Est-ce qu'un jeu n'est plus le même si les données changent ? Où est-ce que l'identité d'un jeu se base sur ses concepts, son gameplay etc. ? Je pense que ça dépends des cas...
Au final, je tombe d'accord avec vous, un jeu libre implique des données libres, mais pour moi l'impératif moral n'existe pas.
Re: Re: Re: Jeux libre, le Friday 04 June 2004 à 08:48, par nojhan
Re: Re: Re: Re: Jeux libre, le Friday 04 June 2004 à 20:37, par Bader
Tu peux me tutoyer :)
Je vais tenter de répondre aux questions une par une.
Le logiciel n'est pas uniquement du savoir mais il en relève car c'est son essence la plupart du temps. Par contre il y a des logiciels qui sont des oeuvres d'art (ou des déliers mais c'est équivalent ;) avant tout cf des langages comme Brainfuck ou whitespace.
Mais comme dans la "vraie vie", c'est la finalité qui détermine.
Ainsi avec les mêmes matériaux et les mêmes méthodes que pour construire un mure on peut construire une oeuvre d'art. Tout est dans l'intention.
Les données liées aux programmes commes les icones sont indubitablement de l'art, suffit de voir leur beauté ;)
Cependant je ne dis pas qu'il n'est pas utile ou nécessaire qu'ils soient libre.
La plupart du temps je serais pour.
En quoi l'intérêt du libre ne s'appliquerait qu'au Savoir et non pas à l'Art ?
L'intéret du libre s'applique à l'Art mais de façon différente cependant comme je l'ai dis précedemment l'Art ne cherche pas à atteindre la vérité.
L'Art peut plus difficilement que le logiciel diviser les personnes, et toute oeuvre est réverse ingénirable d'une infinité de manière, il n'y a pas de code source de l'oeuvre mis à part l'esprit humain et tout le monde en a...
Donc en quelque sorte tout le monde dispose du code source, mais pas forcément du compilateur qui a permi de créér l'oeuvre en question pour faire une analogie un peu étrange.
Les fichiers XCF de GIMP par exemple ce n'est pas tout à fait le pendant du code source, car ce n'est pas en langage humain mais déjà une expression artistique.
L'initiative de Common Creative me semble la bonne voie car elle prends en compte la spécificité de l'art.
Comme le dit RMS lui même: «il ne faut pas tout confondre» ;).
Chaque problème est différent et lorsque ce la n'est pas évident je ne pense pas qu'un jugement définitif et ou dogmatique puisse etre formulé.
Donc je me contenterais de dire l'art libre a des avantages certains pour sa diffusion et les oeuvres et travaux qui pourront la réutiliser ou s'en inspirer, pour résumer.
En ce qui concerne la subjectivité de la morale je veux bien mais sa relativité certainement pas !
ps: déjà lu mais merci :)
Re: Re: Re: Re: Jeux libre, le Monday 07 June 2004 à 17:26, par silver
>>D'où la question : en quoi l'intérêt du libre ne s'appliquerait qu'au Savoir et non pas à l'Art ? L'Art mérite aussi qu'on le partage...

Le fait de ne pas libérer les données d'un jeu serait un moyen pour une société commerciale de développer un jeu dont le code est libre tout en étant sûr de ne pas se faire tout voler par le premier venu. (comme ça, elle peut éventuellement rentrer dans ses frais).
Enfin bon, c'est un début d'explication ne s'appliquant qu'au monde du jeu vidéo et pas à l'art en général.
En tout cas..., le Friday 28 May 2004 à 16:52, par Gru
Bravo et Bonne chance ! :)
Cube, le Tuesday 08 June 2004 à 08:10, par flash
et que dire de Cube (http://www.cubeengine.com) dont les sources sont dispo sous licence Zlib, mais dont les binaires (dérivant de sources légèrement différentes, introduisant une incompatibilité dans le protocole réseau) ne sont que freeware ?
Re: Cube, le Tuesday 08 June 2004 à 08:53, par tito
C'est une des solutions pour pouvoir mettre à disposition des serveurs publics et que tout le monde ait la même version, afin de pouvoir limiter la triche.
Les binaires peuvent-être freeware, il n'en restent que les sources sont disponibles, que tu peux les recompiler et y jouer !

Ajouter un commentaire

Vous devez être loggué pour pouvoir poster un commentaire