Captures d'écran

Approche d'une station orbitale

Les liens
Fichiers

1/52/53/54/55/5 Oolite

Résumé

"Where no polygon has gone before". Retrouvez le charme d'Elite dans cette adaptation moderne bien ficelée. Parcourez l'univers, faites fortune, guerre ou paix.

Description

Les vétérans du jeu vidéo se souviendront peut-être d'Elite. Sur un fond noir et une musique de Strauss, des vaisseaux spatiaux en « fils de fer » s'affrontaient et commerçaient. Plusieurs spécificités firent de ce jeu un jeu à part : la très grande liberté d'action, la taille colossale de l'univers et le fait que le jeu était initialement livré avec une nouvelle (The dark wheel) située dans l'univers du jeu. Plusieurs suites ont été développées, mais sans jamais satisfaire les puristes.

Oolite est l'une de ces suites, la dernière en date, et probablement la seule véritable libre. En fait, il s'agit plutôt d'un clone, mais d'un clone moderne. Le jeu, initialement développé sous Mac OS X, tire parti de technologies comme OpenGL, Cocoa ou Quicktime (via iTunes). Cependant, contrairement à d'autres jeux inspirés par Elite, celui-ci a essayé de ne pas perdre le look si particulier de son ancêtre. Si les vaisseaux sont désormais texturés, et les effets lumineux bien présents, l'ensemble a gardé sa simplicité initiale. Le vaisseau moyen ne doit pas dépasser dix polygones. De même, on retrouve l'univers original d'Elite, ainsi que des éléments tirés de la nouvelle.

Le gameplay reste bien évidemment le même : on navigue de système planetaire en système planetaire, on achète bon marché et on revend cher. On se défend en cas d'aggression, ou on attaque d'innocents marchands, au choix. On fait évoluer son vaisseau pour le rendre plus apte à ces nobles tâches.

Depuis sa création, en 2004, sur plateforme Apple, le jeu a bien évolué. Grâce à GNUstep, le jeu a pu être porté d'abord sous Linux, puis sous Windows. La version Mac reste la référence, avec des fonctionnalités supplémentaires, comme celle de se servir d'iTunes pour assurer l'ambiance musicale du jeu, ou de faire appel au « framework » Growl pour avertir le joueur d'évènements liés au jeu.

Captures d'écran

Approche d'une station orbitale Planête en vue Course poursuite Informations sur une planête

Les liens

Fichiers

  • oolite_bin_mac_1-65.dmg (HTTP - FTP) (21.33MB)
  • oolite_bin_win_1-65.exe (HTTP - FTP) (18.8MB)
  • oolite_src_all_1-65.tar.gz (HTTP - FTP) (1.03MB)
  • oolite_data_all_1-65.tar.gz (HTTP - FTP) (16.04MB)

Possibilités

  • Disponible en français: non
  • Mode solo disponible: oui
  • Mode multijoueur disponible: non
  • Accélération 3D obligatoire: oui
  • Développement actif: oui
  • Son/Musique disponible: oui
  • Mode console disponible: non

Informations

  • Auteur de la fiche : LarryCow
  • Modérateur : mym
  • Catégorie : Simulation
  • Langue d'origine : en
  • Licence : GNU General Public License (GPL)
  • Langage de programmation : Objective C
  • Ajout dans la base le Saturday 10 March 2007 à 11:37
  • Dernière modification le Thursday 22 March 2007 à 08:20
  • Note : 3.264/5, pour un total de 126 votes.
  • Plateformes :

     x86PPCSPARCMIPSAlpha(tous)
    Windows 95/98/ME?     
    Windows 2000/XP/Vista/7/8/     
    MacOS 9      
    MacOS XXX    
    BeOS      
    GNU/Linux/?    
    NetBSD      
    OpenBSD      
    FreeBSD      
    JavaVM      
    (X=complet, /=partiel, ?=à tester)

Les commentaires

Aucun commentaire n'a été posté pour ce jeu

Ajouter un commentaire

Vous devez être loggué pour pouvoir poster un commentaire