Les nouvelles

Jouez en toute liberté avec la GameKey 700 série 1

Postée par lanpower, modérée le jeudi 21 juin 2012 à 11:50 par lanpower
L'association LanPower présente la GameKey 700 série 1 : une nouvelle compilation de jeux libres et portables.

Avec plus de 7000 téléchargements des premières séries depuis 2010, les GameKeys sont un franc succès. L'association LanPower annonce la sortie du dernier opus de ce type de compilation.

Une utilisation très simple : décompressez l'archive ZIP sur une clé de 1 giga-octets ou plus et lancer "go.exe". L'interface qui apparaît donne un accès rapide à chaque jeu. Celle-ci est aussi compatible Linux grâce à Wine (cependant, le taux de réussite par ce biais est seulement de 36 % : nous recommandons plutôt, d'utiliser la version native de ces jeux sous Linux.)

Une fiche descriptive, des captures d'écran ainsi que des indications pour démarrer, accompagnent chaque jeu. Un effort de traduction a été fait puisque 10 jeux sur 14 sont traduits ou possèdent une documentation en français.

Liste des jeux présentés : 2H4U, Area 2048, Bataille pour Wesnoth, BillardGL, Cultivation, Gunroar, Heroes, Kitsune, Lineo, Pathological, Ri-li, Sable, Slime Volley, SolarWolf

Voilà de quoi s'occuper pendant de longues heures.

Découvrez les compilations de l'association LanPower

Postée par lanpower, modérée le samedi 09 juin 2012 à 15:04 par lanpower
Depuis 2007, l'association LanPower essaie de mettre en valeur les jeux libres. Elle les améliore (traductions, etc...) et réalise des compilations de ces jeux sous forme de CDs mais aussi de clés USB.
Vous sont donc proposés :
- 8 CDs de base sous forme de 4 séries de 2 CDs chacunes comprenant les jeux testés et sélectionnés par l'association (un CD "Tous publics" et un CD "Action" regroupant également des jeux partiellement libres).
- des hors séries destinés à un public particulier (filles et Grands-parents pour le moment).
- des GameKeys : des compilations de jeux libres et portables. La dernière série (la série 2.1 internationale) a pour particularités remarquables d'être traduite en 5 langues et compatible Linux grâce à Wine.

Certaines de ces compilations sont en vente sur EnVenteLibre, onglet Framasoft. (L'objectif étant de récolter des fonds pour les redistribuer aux équipes de jeux libres)
Mais, l'association ne s'arrêtera pas là. Elle a en effet d'autres projets : une nouvelle série de 2 CDs, encore des hors séries thématiques, une nouvelle GameKey (très prochainement), ainsi qu'une surprise...

Cultivation, mise à disposition de la traduction française

Postée par lanpower, modérée le jeudi 10 mai 2012 à 07:32 par lanpower
La sortie de la traduction française de ce jeu nous donne l'occasion d'en parler à nouveau.
Cultivation est un ovni vidéoludique du développeur indépendant américain Jason Rohrer.
Sorti en 2007, Cultivation est un jeu 2D où de petits jardiniers essaient de vivre en cultivant leur parcelle de terre dans un espace partagé entre tous. Ils s'échangent leur récolte pour se faire des amis. Ce faisant, étant également hermaphrodites, ils se reproduisent entre eux. Pour rassurer les parents inquiets, cela se fait par échange télépathique.
Votre but est donc de vous nourrir, de vous faire des amis et de vous assurer une descendance malgré des voisins parfois envahissants voire méchants. Si vous arrivez à atteindre l'immortalité, c'est encore mieux.
La traduction française existait déjà à l'origine (par José Jorge), mais présentait des bugs d'affichage. Il fallait trouver le temps et la bonne idée pour le résoudre. Ce que l'association LanPower a donc fait. Nous y avons rajouté la traduction du manuel du jeu.
Jason Rohrer ne souhaitant pas s'occuper de l'intégration des traductions dans les dépôts, vous devrez vous occuper vous même de l'intégrer à votre distribution favorite. Nous fournissons l'installeur Windows. Pour passer au français, mettre French.txt dans le répertoire languages et écrire "French" dans le fichier language.txt.

Un CD de jeux spécial Grands-Parents

Postée par lanpower, modérée le mercredi 21 mars 2012 à 13:17 par lanpower
L'association LanPower annonce la sortie de son deuxième CD thématique : un hors série spécial Grands-Parents. Il s'agit d'une sélection de jeux sous licences libres pour les grands-parents et leurs petits enfants.
Elle rassemble des jeux plutôt calmes, de gestion, de logique ou de réflexion. Les jeux nerveux ou à temps trop limité ont été évités. Cependant, il reste des jeux spécifiques dans cette catégorie (Kitsune -jeu de chiffres -, Ri-Li -le petit train- ).
Voilà de quoi les occuper pendant les jours de mauvais temps, lorsqu'ils sont en vacances chez leurs grands-parents.
Nous vous rappelons tout de même les recommandations de Serge Tisseron pédopsychiatre concernant le bon usage des écrans chez les enfants : La règle du « 3, 6, 9, 12 » :
- 3 pour « pas de télé avant 3 ans ».
- 6 pour « pas de console de jeu portable avant 6 ans »
- 9 pas d'internet tout seul
- 12 car c'est l'âge où on peut commencer à donner à l'enfant la possibilité d'aller sur Internet seul.

Frozen-Bubble 10 ans déjà

Postée par lanpower, modérée le mercredi 14 mars 2012 à 10:08 par lanpower
Le 6 février 2012 c'était les 10 ans de la publication de la première version de Frozen-Bubble. Le développement du jeu avait débuté en novembre 2001 par ayo, amaury et gc(Guillaume Cottenceau), des membres de l'équipe de MandrakeSoft (Mandriva aujourd'hui). Frozen-Bubble est une belle reprise de Puzzle Bobble (édité par Taito en 1994 , aussi appelé Bust-a-Move en occident). Les graphismes sont sympathiques ainsi que les musiques d'accompagnement de matths (Matthias Le Bidan): c'est ce qui a fait tout son succès, surtout auprès de la communauté Linuxiène (seule la version 1 est disponible sous Windows). On notera qu'il existe aujourd'hui des versions Flash, Java, téléphones mobiles et Android qui ne sont pas le fait des développeurs initiaux.

OpenArena still alive

Postée par lanpower, modérée le samedi 03 mars 2012 à 09:49 par lanpower
La version 0.88 d'OpenArena est annoncée avec une floppée de changements : 13 nouvelles cartes, des corrections d'animations, 7 nouvelles pistes sonores et diverses modifications techniques.
OpenArena est une version libre du hit d'IdSoftware Quake III Arena sortie le 19 août 2005, le lendemain de la libération du moteur de jeu de Quake III nommé IdTech3.
L'un des principaux intérêts de ce jeu est de rester jouable même sur des configurations modestes ou anciennes. Ce qui n'est absolument pas le cas des derniers hits commerciaux. OpenArena peut également jouer la plupart des mods de Quake III (pas tous libres). On trouve donc les mods :
Quake3 Rally (course de voitures armées),Reaction Quake3, Acid Arena (un mod très coloré), Bid for power, Turtle Arena (les tortues ninja)

Michael Simms démission de LGP et Timothee Besset quitte Id Software

Postée par ced117, modérée le jeudi 02 février 2012 à 11:43 par ced117
Michael (lgp-Michael) Simms a mis à jour son blog pour annoncer qu'il quitte LGP. La compagnie continuera son bonhomme de chemin sous la direction de Clive Crous.

Timothee (TTimo) Besset a également annoncé son départ d'Id Software pour rejoindre une nouvelle startup à Dallas. Bonne chance pour la suite !

Merci à vous deux pour votre énorme travail !
Les jeux sous Linux n'auraient pas eu un avenir prometteur sans votre participation.

[Collaboration]"Libertribes, les tribus d'Hégoa" jeu libre et opensources

Postée par neosys, modérée le lundi 09 janvier 2012 à 08:03 par lanpower
Découvrez "Libertribes, Les tribus d'Hégoa". C'est le premier projet de jeu Libre et opensource de l'association loi 1901 Rev'EvolutionAir, Arts, Sciences et Libertés.
C'est un jeu de stratégie, gestion orienté Jeu de rôle uniquement PvP(Joueur contre joueur) par navigateur et massivement Multi-joueurs.
Le monde d'Hégoa est un univers héroique fantaisie
L'équipe de développement vous invite à le découvrir via le wiki:
http://wiki.libertribes.tuxfamily.org/Accueil

Nous cherchons des illustrateurs et notre infographiste / webmaster!!

Amitiés.
Neosys

L'apport d'Id Software aux jeux video libres et sous Linux

Postée par lanpower, modérée le jeudi 08 décembre 2011 à 10:28 par lanpower
Suite à la récente libération du moteur de Doom 3 (Id Tech 4) et 6 ans après celle du moteur de Quake III, un retour en arrière n'est pas superflu pour comprendre l'origine de ce don à la communauté du libre.

Un peu d'histoire :

C'était il y a plus de 21 ans : la société Softdisk (créee en 1987 : éditeur de mensuels couplés avec des logiciels sur disquette), avait recruté John Carmack, John Romero, Adrian Carmack (sans lien de parenté avec le premier), ainsi que Tom Hall qui travaillait à la division Apple II de Softdisk. Voici donc les quatres principaux protagonistes de cette histoire déjà réunis.
Les 3 premiers avaient pour tâche de concevoir de nouveaux jeux pour le magazine Gamer's Edge.
Un dénommé Scott Miller fondateur de Apogee Software en 1987 (Duke Nukem,etc...) avait pris pour parti de distribuer ses jeux sur le mode du shareware (partagiciel). En mai 1990, Scott Miller repère Dangerous Dave, un jeu de plateforme de John Romero. Ils prennent contact et celui-ci lui montre une démo du moteur de jeu de son collègue John Carmack. Scott Miller fait alors signer à John Romero, John Carmack, et Tom Hall un contrat pour développer un jeu de plateforme du nom de Commander Keen. (C'est à cette époque qu'ils conçurent les ancêtres de Doom : Hovertank One et Catacomb 3D mais pour le compte de Softdisk). En décembre 1990, le trio apporte son jeu à Scott Miller, qui diffuse la première partie en partagiciel à titre d'appât (le but étant de faire acheter les épisodes suivant). Un mois plus tard, Miller adresse à l'équipe un premier chèque de dix mille dollars. Les trois développeurs ont tout de suite été séduits par ce mode de distribution. Id Software est alors fondé en février 1991 grâce aux revenus générés par Commander Keen et Adrian Carmack rejoint le groupe.
Le premier développement de la société fût Wolfenstein 3D . Ce jeu aussi fût diffusé sous forme de shareware par Apogee Software le 5 mai 1992. Et plus de 150000 personnes déboursèrent les 50 dollars nécessaires à l'obtention des épisodes suivants. A la surprise de l'équipe, les fans se sont mis à fournir des extensions au jeu original sans intervention d'Id Software: éditeurs de niveaux, sonorisations, didacticiels. C'était donc le début des communautés de contributeurs que l'on trouve beaucoup aujourd'hui dans le domaine du logiciel libre.
Id Software décide alors de diffuser elle-même ses productions et se lance dans la production de Doom avec Adrian Carmack. Sorti en 1993, Doom a été chargé 15 millions de fois dans sa version partagiciel et vendu 2 millions de fois en version commerciale.

L'apport pour les jeux libres :

John Carmack a toujours été reconnaissant envers la communauté des fans de lui avoir permis de faire fortune, d'où son choix de libérer le code source de ses moteurs. Ainsi, celui de Wolfenstein3D a été libéré dès 1993, celui de Doom (renommé Id Tech 1) en 1997. Suivront la libération sous licence GPL des moteurs de Quake, Quake II (Id Tech 2) et Quake III (Id Tech 3) en 2005.

Les jeux sous Linux :

Id Software a également été une société pionnière sur le marché des jeux sous Linux : de nombreux titres ont été porté sur cette plateforme : Doom, Quake 1,2,3, Ennemy Territory, etc... Les portages ont été réalisés successivement par Dave D. Taylor, David Kirsch et Timothee Besset. Dans le même temps, plusieurs jeux libres ou partiellement libres sont d'emblée compatibles Linux (mais aussi pour d'autres plateforme comme MacOS).

L'héritage :

L'apport d'Id Software aux jeux video est considérable. En effet, du fait de la libération des moteurs, de nombreux dérivés sont apparus ainsi que de nouveaux jeux. On peut citer (excusez du peu; certains sont libres, au moins partiellement) : Soldier of Fortune , Heretic 2 (moteur Quake 2), Halflife et la série des Counter Strike, Leaft4Dead (moteur GoldSrc), Medal of Honor , Call of Duty, Enemy Territory (moteurs issus de Quake III), Urban Terror, Tremulous, World of PadMan, OpenArena, Smokin' Guns, Turtle Arena(ioquake3 ), Alien Arena (moteur issu de Quake II et III), Warsow (moteur Qfusion issu de Quake II), Paintball2 (moteur BeefQuake), Nexuiz, Xonotic, Hexen (moteur GLQuake).

Que seraient les jeux FPS 3D libres et sous Linux sans Id Software et John Carmack ?

sources : La saga des jeux video par Daniel Ichbiah éditions Pix'n Love, Wikipedia français et anglais et sites officiels

OpenTTD désormais disponible sur la Wii

Postée par lanpower, modérée le mardi 06 décembre 2011 à 16:02 par lanpower
OpenTTD est une réécriture entièrement libre de Transport Tycoon Deluxe créé par Chris Sawyer et édité par Microprose en 1994. C'est une simulation de réseau de tranport en 3D isométrique. Le jeu est moins joli graphiquement que Lincity NG (simulation de ville) puisque c'est du 8 bit, mais il est plus abouti. (On notera qu'il existe un projet de graphismes 32 bits)
OpenTTD a donc été transposé sur la Wii par un développeur de pseudo Extrems. Il est disponible depuis le 6 novembre 2011 et en français de surcroît.

Comment en profiter :

* tout d'abord, dépoussiérer la Wii à laquelle les enfants ne jouent plus depuis longtemps.
* la connecter sur internet par le wifi.
* ne pas la mettre à jour
* installer le hack de la Wii qui correspond à votre firmware (Bannerbomb ou LetterBomb). Voir le tutoriel sur http://www.papygeek.com/hacking/le-hack-pour-les-wii-4-0-bannerbomb/ . Pour résumer :
o trouver une carte SD de 2 Go (pas plus)
o à partir d'un ordinateur, décompresser le hackMiiInstaller qui correspond à votre firmware sur la carte SD et mettre boot.elf à la racine. Si votre Wii est de version 4.1 ou inférieure, renommez le dossier "private POUR WII DE 3.0 A 4.1" en "private". Et si elle est en 4.2, renommez le dossier "private POUR WII 4.2" en "private".
o insérer la carte dans la Wii, redémarrer et cliquer sur le bouton "Options Wii", puis "Chaînes" et l'onglet "Carte SD". A la question "Load boot.dol/elf ?" répondez oui.
o installer "The Hombrew Channel" (en principe le "BootMii" n'est pas à installer et est à réserver aux experts).

Une fois ceci fait, un bouton "Homebrew Channel" apparaît. Dans cette chaîne, le "Homebrew browser" permet d'installer de multiples applications via internet.
Les jeux libres suivant sont également disponibles : Jump'n Bump, Kobo Deluxe, Zerace, Les 27 petits jeux de Simon Tatham, Supertux, Abuse. On y trouvera aussi les applications libres suivantes : DOSBox, ScummVM, GeexBox, Mplayer...

Même si ces logiciels sont libres et gratuits, cela ne plait pas à Nitendo que l'on fasse avec sa console, autre chose que ce pour quoi elle est prévue. D'où ces multiples tentatives de changement de version de firmware pour empêcher l'exécution du BannerBomb. Malgré cela, les bidouilleurs du monde entier ont trouvé un hack qui fonctionne pour chaque firmware.

La Wii ne continuerait-elle pas à prendre la poussière sous la télé, s'il n'y avait pas l'intérêt représenté par ses applications non officielles ?