Les nouvelles

Peut-on explorer l'espace avec de bons vieux moteurs de jeux ?

Postée par Cacatoes, modérée le jeudi 30 mai 2013 à 17:08 par ced117
Quelques liens circulent ces temps-ci et pointent vers des listes de réimplémentations de jeux originaux, qu'il s'agisse d'une réécriture complète, d'une libération (totale ou partielle) d'un jeu original, ou d'un «classique» revisité.

= Nostalgie nicht macht frei =

Ce post par exemple s'interroge entre autre sur ce que sont devenus certains jeux issus de la libération de Humble Bundle: http://www.reddit.com/r/linux_gaming/comments/1e9vks/proprietary_games_with_open_source_engines => On en concluera: pas rien, mais peu de choses.

Et ce site : http://osgameclones.com, recense des jeux inspirés/recréés, qui raviront les nostalgiques...

Une autre liste plus discrète de jeux distribués ou libérés étant celle-ci : http://www.liberatedgames.com

Etant sur JeuxLibres, on ne mentionnera pas que le projet OpenMW (pour Morrowind) est toujours bien dynamique et a pondu une version 0.23 (le 01/05/2013) du moteur : https://openmw.org/2013/openmw-0-23-0-released

Chut chut, personne n'a vu la version 0.8.0 de GemRB (le 27/04/2013), une implémentation du moteur des jeux Baldur's Gate & co (Icewind Dale...) : http://forums.gibberlings3.net/index.php?showtopic=25241

Et puisqu'il s'agit d'une actualité à retardement et assez arbitraire, mentionnons aussi FreeSynd, sorti en 0.7.1 (le 09/04/2013), http://freesynd.sourceforge.net ; le but de la prochaine version sera de faire fonctionner toutes les missions du continent Eurasie. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, le vieux jeu Syndicate est une tuerie. On contrôle 4 agents équipés d'armes diverses (que notre labo a mis au point, ou trouvées pendant les missions) qui sont envoyés sur le terrain pour assassiner, recruter des scientifiques, ou diverses opérations chirurgicales que vous devrez remplir sans faute.

Hormis tout ça, l'acquisition toute récente d'un gamepad et l'installation depuis les dépots Debian de «pcsxr» et de «gens» n'a pas dû m'aider à faire dans le tout-libre ces temps-ci... http://doc.ubuntu-fr.org/emulateurs_console & http://doc.ubuntu-fr.org/emulateurs_ordinateur ; Le status de ces émulateurs est en général plutôt bon mais a souvent des imperfections qui entraînent un petit inconfort d'utilisation.

Réhabiliter d'anciens jeux, c'est aussi ouvrir un placard à bonnes idées, qui peuvent reservir...

= Pioneer, le libre espace intersidéral =

Remettons les pieds bien dans le libre, en défrichant les liens mentionnés plus haut on trouvera le projet «Pioneer» : http://pioneerspacesim.net, dont le code est sous GPLv3 et les données sous CC-BY-SA 3.0 : https://github.com/pioneerspacesim/pioneer/blob/master/AUTHORS.txt

Il s'agit d'un jeu semblable à Elite, où le joueur contrôle un vaisseau et se ballade d'une planète à l'autre, de système en système (de Windows à Linux...), en faisant des petites emplettes et en les revendant plus chères ailleurs, gagnant de l'argent qui peut servir à améliorer son vaisseau. Mais outre le profil de bon marchand, on pouvait adopter celui de contrebandier, ou de flibustier et batailler sec avec d'autres vaisseaux. C'est grosso-modo le principe de ces séries de jeux.

Une version «stable» de Pioneer a été pondue le 29 mai, donc c'est tout frais. Disponible pour Linux 32/64bits, Windows et Mac OS X.

= HTML5 =

On aurait pu penser que HTML5 signifiait «code source intégralement ouvert» de facto, sans avoir bien creusé, c'est sans doute un peu plus compliqué.

On se contentera d'un petit rappel de liens, il y en a sans doute d'autres...

-> http://html5games.com
-> http://html5gameengine.com, des moteurs HTML5 et les jeux associés, uniquement 3 sur les 16 listés ne sont pas libres, c'est un score rassurant. Les jeux associés ne le sont pas forcément par contre.
-> http://www.jocly.com, c'est des jeux de réflexion en HTML5 avec des morceaux de WebGL dedans, et ça n'a pas l'air libre du tout.

Note de conclusion: Hormis pour Pioneer, les licences n'ont pas été particulièrement fouillées pour la rédaction de cet article. Il s'agit d'un état des lieux, de choses qui «vont vers» le libre sans nécessairement l'atteindre. Pour rappel, jeuxlibres.net ne _catalogue_ que des jeux strictement libres (code+données), l'actualité étant censée suivre les mêmes règles. Je me suis ici permis des entorses de façon à garder une actualité du jeu video libre-ou-presque qui soit vivante et non tortueuse. Avant d'atteindre un jeu qui soit totalement utilisable sous les conditions que l'on souhaite, le recensement et les quêtes de licences associées sont des marches qu'il faut grimper, et qu'on choisit ici de ne pas passer sous silence.

Vos compléments et avis sont les bienvenus.

Stunt Rally 2.0, Octaforge 0.2.0 Beta 1, OpenJK

Postée par Cacatoes, modérée le lundi 13 mai 2013 à 18:10 par ced117
FreeGamer nous annonce sur son blog de bonnes petites nouvelles:

= Stunt Rally =

Le jeu Stunt Rally, une simulation de courses de voitures, est disponible en version 2.0.

Après un hiatus le développement a repris de plus bel...

Au menu:
- des optimisations,
- des corrections de bugs,
- ... et 4 nouvelles voitures !

Le jeu est très joli mais assez gourmand, le projet recommande une carte ATI ou NVIDIA. À mon dernier essai, le jeu ne se lançait pas sous Debian Wheezy faute à une version de libboost trop ancienne.

Stunt Rally est disponible pour Linux et Windows. Il utilise le moteur de Vdrift, dispose d'un éditeur de terrains, le code est sous licence GPL, et les médias sont sous licences libres (ils acceptent plusieurs licences Creative Commons, et GPL...).

La video qu'ils ont publié sur Youtube pour l'occasion est plutôt jolie...

= Octaforge =

L'autre petite info, qui intéressera plus les bidouilleurs que les joueurs, c'est la sortie du moteur de jeu OctaForge en version 0.2.0 Beta 1. Il s'agit d'un «fork» amical du moteur de Sauerbraten (Cube 2). Les intéressé(e)s liront le topic de leur forum qui énonce les changements apportés, mais aussi quelques jolies images...

La raison d'être principale de ce dérivé, est d'être très modifiable et scriptable, et donc de faciliter la création des jeux et des mods par dessus...

= OpenJK =

Cette fois-ci, c'est Phoronix qui m'en avertit...

Depuis la libération des sources des moteurs de Jedi Knight 2: Jedi Outcast et Jedi Academy, plusieurs projets se sont proposés de les entretenir, dont iojediknight (par les gens qui ont maintenu ioquake3 et iodoom3), et OpenJK.

OpenJK est maintenu par des membres faisant déjà partie de la communauté de «moddeurs» de Jedi Knight. Celui-ci a plutôt bien avancé, et en pas moins de 10 jours après la libération, le moteur avait déjà été porté sous Linux et Mac OS X.
Le moteur a également profité de nombreuses améliorations que leurs auteurs avaient antérieurement apportées à leurs mods. Il est au programme que certaines avancées apportées à ioquake3 soient également répercutées.

L'objectif du projet n'est toutefois pas de proposer un jeu totalement libre... Il s'agit seulement de fournir un moteur amélioré, sans changer le gameplay, pour les joueurs et joueuses qui possèdent le jeu original.

Certaines personnes se sont toutefois proposées de faire des modèles 3D et des cartes pour le jeu sous licence libre, mais étant donné que OpenJK préfère se concentrer sur les jeux Jedi Knight, si ces artistes se regroupent, cela se fera vraisemblablement de façon externe au projet OpenJK.

Les formats qu'utilisent le moteur pour les données sont Ghoul2 pour les modèles de personnages, et une version modifiée de BSP pour les cartes, ce qui signifie qu'elles sont incompatibles avec celles déjà produites au sein d'autres projets ioQuake3 comme OpenArena.

Nouvelle version 0.9 de OpenXcom

Postée par Cacatoes, modérée le dimanche 12 mai 2013 à 19:02 par ced117, lanpower
OpenXcom passe directement de la version 0.4 à 0.9.

Un saut semble t-il justifié par un travail conséquent apporté sur la version de développement. Le journal des changements fait état de nombreuses améliorations et corrections de bugs.

Actuellement, cette version est uniquement disponible pour Windows, mais les autres (OpenBSD, Haiku, Dingoo A230 ?!?...) devraient suivre.

La licence de ce jeu est GNU/GPL V3.

NdM : Avertissement, le logiciel en lui-même est libre, mais nécessite les données du jeu initial Xcom (non libre donc et qu'il faudra vous procurer légalement).

Sortie de la version Alpha 15 de Unvanquished

Postée par Cacatoes, modérée le dimanche 12 mai 2013 à 19:02 par ced117
Unvanquished est un fork de Tremulous, le FPS avec des humains qui défoncent des bêbêtes, et vice versa.

Le 6 mai sort la version Alpha 15, avec des améliorations concernant...

  • le moteur de rendu: nouvelles possibilités de dégradés de couleurs pour les maps et sur les armes...
  • les cartes: meilleures performances sur la carte Thunder, travail de nettoyage sur les entités...
  • le moteur du jeu: optimisation de R_AddNormals, commande /buy plus flexible...
  • et des traductions, dont il vous est possible d'améliorer la française qui est complète à 77%.

Le moteur est sous licence GPLv2, tandis que les médias sont sous licence CC-BY-SA.

NdM : Avertissement, les textures "shaderlab" ne sont pas libres.

Animation jeux libres à Rosny sous bois le 1 juin 2013

Postée par lanpower, modérée le mardi 07 mai 2013 à 09:46 par lanpower
L'association LanPower animera un stand jeux videos sous licences libres à Rosny sous bois (93 Région Parisienne France) le 1 juin 2013 de 15h à 19h au "Cercle J" (service jeunesse). Cela se déroule dans le cadre d'une journée porte ouverte du Cercle J.
Pour la première fois cette animation se fera entièrement sur OS libre (Ubuntu) : les postes étant en dual boot, nous avons choisi Gnu/Linux, avec utilisation de Wine dans quelques cas.
Liste des jeux à découvrir :
Tuxpaint, Gcompris, Teeworlds, Slime Volley, FishFillets NG, Neverball, Lincity NG, TorusTrooper, Pingus, Numpty Physics, Supertuxkart, Torcs, Ri-Li, Jump'n Bump, Warzone 2100, Wesnoth (version 1.10), Warmux, Pathological, Supertux 2, OpenArena, Transcend, Cultivation

En outre, une sensibilisation aux licences libres sera initiée avec un temps de projection de courts métrages et d'échanges.
Au programme :
pour les petits et les grands :
  • Big Buck Bunny (8' 2008 fondation Blender,Pays Bas, licence cc-by-3.0) : un gros lapin a des ennuis avec de petits garnements.
  • Caminandes (1'30 2012 Amérique du Sud, licence cc-3.0) : Koro un petit guanaco cherche à traverser une route du sud de la Pantagonie, va-t-il y arriver ?
pour les plus grands :
  • Sintel (7' 2010 VO sous titrée, institut Blender, Pays Bas, licence cc-by-3.0) : une jeune fille recherche son ami dragon.
  • Tears of Steel (12' 2012 VO sous titrée, institut Blender, Pays Bas, licence cc-by-3.0) : ah, l'amour, l'amour…
  • Libre à vous de Diane Vattolo court métrage de fiction réalisé par le BTS audio-visuel Suger (Paris VII) (7' 2010 licence Creative Commons By-Sa 2.0).

Rythmes scolaires : occuper les enfants avec des jeux video libres

Postée par lanpower, modérée le jeudi 02 mai 2013 à 08:47 par lanpower
La réforme des rythmes scolaires en primaire bat son plein et les réunions entre les écoles, les mairies et les associations se succèdent à un rythme effréné pour les communes qui appliquent la réforme dès la rentrée 2013.
Cette réforme va dégager du temps appelé TAP ou Temps d'Activités Périscolaires. Comment occuper les enfants sur ce temps libre est la source de nombreux débats. Pourquoi ne pas y introduire une activité de découverte des jeux video sous licence libre ?

Suivez le guide :
Tout d'abord, pourquoi ces jeux-là ? Parce qu'il peuvent être déployés avec plus de facilité et ne nécessitent pas de surcoûts ni de négociations avec les éditeurs.

Comment faire ?
En premier lieu, il n'y a pas de miracle : il faut connaître les jeux. Pour cela, vous pourrez consulter les sites jeuxlibres.net et celui de l'association LanPower dont c'est aussi la spécialité. Sur ce site, des exemples d'animation peuvent vous aider. L'association n'a pas encore édité de manuel pour cette activité.
Si les ordinateurs sont sous Linux (malheureusement encore trop rarement), rendez-vous dans le dépôt de votre distribution pour y télécharger et installer les jeux sélectionnés. Sous Windows, les CDs proposés par l'association LanPower sont là pour cela. Il suffit donc de les acheter sur EnVentelibre ou de les télécharger sur le site de l'association. Une interface facilite la présentation et l'installation de chaque jeu. Des packs de jeux libres sans installation sont également disponibles avec les Gamekeys ou les CDs DirectPlay (pratique pour lancer une animation sans délai).

Les RMLLs 2013 ont besoin de conférenciers sur le thème des jeux libres

Postée par MCMic, modérée le mercredi 06 mars 2013 à 09:27 par lanpower
Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre sont un cycle non commercial de conférences, tables rondes et ateliers pratiques autour du Logiciel Libre et de ses usages.
Le jeu-vidéo y est traditionnellement peu représenté, mais vous pouvez changer cela!
En effet l'édition 2013, prenant place à Bruxelles l'été prochain, propose parmi ses thèmes de conférences un thème jeu-vidéo.

Il y a besoin de conférenciers autour de ce thème. Si vous avez envie faire une conférence, si vous avez des choses à dire sur le jeu-vidéo libre ou si vous faites partie d'un projet à faire connaître, n'hésitez pas à proposer une conférence à l'adresse suivante : http://2013.rmll.info/fr/ac.html (utilisez le lien en bas de page vers le formulaire pour proposer votre conférence)

Secret Maryo Chronicle, 10 ans déjà !

Postée par ced117, modérée le mercredi 20 février 2013 à 17:38 par ced117
« Comme le temps passe » disait Stan Laurel dans le long métrage "Têtes de pioche" (1945). Voici un autre projet libre qui a atteint les 10 ans : Secret Maryo Chronicle. C'est un jeu de plate-forme qui reprend le concept de Super Mario de Nintendo : un personnage, ici un petit pirate, saute d'une plate-forme à une autre en évitant les obstacles et en tirant sur les méchants.

En fait Nintendo n'a pas inventé le concept mais l'a popularisé avec son personnage de plombier italien (l'un des premiers jeux de plateforme semble être Space Panic (Universal, 1980 sur borne d'arcade)). Depuis le 1 janvier 2013, Secret Maryo Chronicle a dépassé les 10 ans comme de nombreux autres projets libres. Il a en effet été enregistré le 1 janvier 2003 à 17:44 sur Sourceforge.

Allez, on se refait une petite partie pour fêter ça ?

(via papap - http://asso.lanpower.free.fr/)

PixJuegos, les jeux libres à la mode espagnole, Olé !

Postée par lanpower, modérée le vendredi 08 février 2013 à 15:47 par lanpower
PixJuegos est un groupe de développeurs indépendants de jeux vidéo créé en 2006 initialement par deux programmeurs : Carles Vicent et Pablo Navarro (panreyes) rejoints rapidement par Danner, musicien, et DaniGM (Daniel Garcia Moreno) artiste.

Panreyes s’est intéressé au développement de jeux vidéo dès l’âge de 14 ans. Il a commencé à apprendre la programmation avec DIV Game Studio, l’ancêtre de Fenix et Bennu GD. Il a très vite réalisé que le développement de jeux vidéo, même simples, demande beaucoup de dévouement. Malheureusement, DIV Game Studio a cessé de fonctionner quand est arrivé Windows 2000 et suivants. Ceci a fait que les connaissances acquises sont rapidement devenues obsolètes. Suite à cela est apparu Fenix, un fork de DIV Game Studio avec un support de Windows, Linux et tout ce qui supporte SDL.

Le premier jeu sérieux à avoir été créé fut PixPang, un clone de Super Pang (sorti en 1989 sur arcade puis repris sur de nombreux autres supports). PixPang a débuté en 2003 et a été développé jusqu’en 2008. Au départ, les graphismes et la musique étaient basés sur le jeu d’origine. Sans hésiter, Panreyes a alors demandé de l’aide sur Barrapunto (le Slashdot espagnol ; c’est là qu’ils ont rencontré DaniGM), et très rapidement, toutes les ressources furent sous GPL ou CC. Vu le succès rencontré par le jeu, ils décidèrent de créer le groupe PixJuegos en 2006.

Le jeu PixBros débuté en 2007 remporta le prix de la portabilité du concours de jeux vidéo amateur "Tu Tambien puedes". Il faut dire que les jeux sont développés en Bennu ou Pygame donc ils sont très portables. Puis, de 2008 à 2009, ils réalisèrent Garnatron, un jeu au concept classique de tir à défilement vertical. Il gagna le concours de jeux vidéo "Jugones" en octobre 2010. Puis ce fut le tour de PixFrogger un Frogger multi-joueur en collaboration avec "rathsodie", un graphiste extérieur au groupe (PixFrogger a été récemment porté sur Android).

Depuis, l’activité du groupe s’est étiolée en raison des évolutions professionnelles et personnelles des membres.

La caractéristique principale des jeux développés par ce groupe est leur grande portabilité. Ainsi, à part votre grille-pain, ils sont virtuellement portables avec Windows, Linux, MacOSX, Wii, iPad, iPhone, Android, PSP, Dreamcast, GP32, GP2X, Wiz, Canoo, et il doit y en avoir d’autres.

Souhaitons que PixJuegos continue à nous proposer leur jeux sympathiques encore longtemps.

Les sources de cette dépêche sont le site officiel PixJuegos et l’interview du fondateur par l’association LanPower.

Animation jeux libres le 6 février, Mordelles(35)

Postée par lanpower, modérée le vendredi 11 janvier 2013 à 14:04 par lanpower
Dans le cadre de la "quinzaine sans télé", l'association LanPower animera un après-midi jeux videos sous licences libres au Centre Culturel ´L´Antichambre´ de Mordelles (Ille et Vilaine). Elle aura lieu le mercredi 6 février 2013 de 14h30 à 18h.
Cet événement montrera les différentes possibilités offertes par les jeux libres :
  • d'installer et de jouer à ces jeux sur tous les postes avec un seul CD (alors que souvent un CD par poste est nécessaire pour jouer)
  • d'installer des centaines de jeux libres (là où certains jeux nécessitent plus de 10 Go d'espace disque et donc quelques dizaines de jeux suffisent à saturer les disques durs)
  • de les prêter (alors que le prêt de jeux classiques nécessite une négociation directe avec l'éditeur)
  • de les donner (a contrario, le plus souvent c'est impossible, car il faut une clé d'activation)
  • de les copier (alors que seule la copie privée est autorisée, ou plus exactement tolérée : ce n'est pas un droit, mais une exception)
  • de les télécharger (alors que le téléchargement est considéré illégal par les ayants droits sauf exception).

Les jeux mis en démonstration seront les suivants : Tuxpaint, Gcompris, Teeworlds, Slime Volley, Blobby Volley, FishFillets NG, Neverball, Lincity, TorusTrooper, Pingus, Maniadrive, Planet Penguin Racer, Numpty Physics, Supertuxkart, Torcs, Ri-Li, Jump'n Bump, Cubosphere, Warzone 2100, Wesnoth, etc…